19
Sam, Sep

RÉSEAUX SOCIAUX
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les Organisations Non Gouvernenmentales (ONG) Transparency International France (TI-F), Sherpa, l’Association Droits de l'Homme en Asie Centrale (AHRCA), International Partnership for Human Rights (IPHR), lnternational State Crime Initiaitve (ISCI), Uzbek Forum for Human Rights (UFHR) , et le Civil Forum for Asset Recovery s'inquiètent vivement de l'opacité des négociations franco-ouzbèkes pour la restitution des « biens mal acquis » de Gulnara Karimova, fille de l’ancien-président, à l'Ouzbékistan. Ces préoccupations portent tant sur l’absence de garantie quant à la supervision du processus de restitution par les autorités françaises que sur le manque de transparence quant au déboursement et au suivi des fonds en Ouzbékistan.

 

Voici la version complète du communiqué de presse